precedent suivant

Votre Badge en 3 clics

Gagnez du temps, commandez votre badge dès maintenant vous le recevrez directement par email.
Fini les longues files d’attente, vive le « coupe-files » !
INSCRIPTION

L'EDITO

VIDEO DU JOUR

Pendant l’épidémie, la formation continue grâce au Campus en ligne !

Un Campus exclusivement en ligne pour l’édition 2020,  voilà bien une évolution que nul n’aurait pu prévoir... Depuis sa création en 2007, les premiers jours de juillet étaient l’occasion de nous retrouver dans une ambiance festive et « en même temps » studieuse. On a changé de lieu parfois et il a plu souvent, mais il paraissait inconcevable de faire un Campus sans nous rencontrer. Le Covid aura donc transformé aussi ce rendez-vous traditionnel. Et pourquoi pas cette année encore, même en visio et même à distance, retrouver cet esprit si particulier d’une formation d’excellence  dans un environnement festif et sympathique.
Publicité
Ce défi est relevé et vous trouverez nécessairement de quoi vous satisfaire dans ces dizaines de formations... Le succès récent de tous nos webinars nous a montré comment une période de crise sanitaire pouvait autant constituer une occasion de nous moderniser. C’est donc un nouveau Campus qui ouvrira ses portes numériques du 6 au 9 juillet prochain pour accueillir plusieurs milliers de nos confrères. Tous désireux de se conformer à cette obligation de formation continue qui pèse sur notre profession depuis 2005. Une obligation de 20 heures par année civile ou de 40 heures au cours de deux années consécutives. Une obligation qui conduit chacun d’entre nous à devoir déclarer, avant le 31 janvier de chaque année, les conditions dans lesquelles il l’a satisfaite l’année précédente, en joignant l’intégralité des attestations de présence remises par les organismes de formation. Une obligation modulée, lorsque nos confrères ont moins de deux ans d’ancienneté, qu’ils ont bénéficié d’une voie dérogatoire pour accéder à notre profession ou qu’ils sont titulaires d’un ou de plusieurs certificats de spécialisation.
 
Vous connaissez mon attachement à Campus. Je l’ai créé et l’ai vu grandir dans les locaux de l’EFB, l’UNESCO, la Sorbonne, la Maison de la Chimie, aujourd’hui sur la toile et demain par son ouverture aux autres professions du droit. J’avais en effet eu honneur en 2006 de m’être vu chargé par le Bâtonnier Repiquet de piloter le chantier qui allait en constituer la genèse. Ce chantier je l’avais mené avec Bruno Marguet dont la fidélité et le talent dans la poursuite de cette entreprise justifiaient qu’il soit interviewé dans les colonnes de ce bulletin.
 
Mes chers Confrères, je sais combien cette obligation de formation continue est pour nous contraignante. Là où, nombreux sommes-nous à picorer quelques heures disséminées sur l’année au gré des rares temps morts que nous concèdent nos agendas saturés, Campus nous offre au moins le mérite de la simplicité. 80 formations couvrant des pans entiers du droit sont désormais accessibles via internet, pour nous épargner la tâche fastidieuse d’une veille que l’organisation de nos structures ne nous permet pas toujours de réaliser avec la rigueur que nous espérerions. Je sais que cette obligation peut se révéler couteuse. Mais elle répond à notre devoir d’excellence. Celui sans lequel nous ne pourrions prétendre à la confiance de nos clients. Elle vise aussi à nous protéger. Car l’absence de mise à jour d’une réforme, la méconnaissance d’un texte ou d’une jurisprudence peuvent générer des conséquences de taille et engager notre responsabilité. Au-delà de sa contrainte, elle nous invite enfin à questionner nos évidences.

A ne pas oublier la sagesse de cette maxime de Mark Twain suivant laquelle « le danger, ce n’est pas ce qu’on ignore, c’est ce que l’on tient pour certain et qui ne l’est pas. »

Olivier COUSI
Bâtonnier de l'Ordre des Avocats de Paris  


Interview décalée du bâtonnier Olivier Cousi et de la vice-bâtonnière, Nathalie Roret par Anne-Sophie Laguens, Avocat à la Cour, Ancien Secrétaire de la Conférence