jeudi 8 juillet 2021

09h00 - 11h00

VIE PROFESSIONNELLE

Panorama des Nouveaux Métiers : pourquoi les choisir ? (avocat mandataire en transaction immo, sportif, DPD)
La crise sanitaire liée à la Covid-19, la crise économique connexe et l’accélération globale de la digitalisation amènent la profession d’avocat à se transformer encore plus et encore plus vite.
Il convient d’autant plus de prendre le virage de la diversification et du rebond avec confiance !
L'avocat depuis déjà plusieurs années est autorisé à porter de nouvelles casquettes et n'est plus le seul avocat cantonné au prétoire.
Nouveaux périmètres d’exercice, nouveaux métiers, véritables niches à appréhender de façon conquérante et audacieuse : que ce soit le mandataire en transaction immobilière ou sportif, ou encore le délégué à la protection des données DPD.
Comment conjuguer avec modernité, déontologie et succès ces nouveaux métiers?

Objectifs pédagogiques :
Connaître et s’approprier les nouveaux champs d’activité de la profession d’avocat.


Niveau de formation : 1 - Acquisition des fondamentaux


Cora ATALA CUBELLS
Avocat


Biographie
Avocate à la Cour d’appel de Paris et DPO externe
Avocate dans le domaine de la protection des données à caractère personnel depuis 2018, Cora Atala Cubells est membre du département Conformité et Certification du cabinet Lexing Alain Bensoussan Avocats. Elle intervient dans le domaine du conseil en Informatique et Libertés/RGPD au travers d’audit général, d’accompagnement dans des missions de mise en conformité au RGPD ou d’organisation Informatique et libertés des entreprises.


Séverine AUDOUBERT
Avocat


Biographie
Très attachée à l’évolution de notre profession, ses enjeux, ses nouveaux défis et ses nécessaires innovations, des nouvelles activités autorisées, à la révolution numérique qui transforme notre exercice, nos modèles, nos relations avec nos confrères et nos clients, nos périmètres tant juridiques que géographiques, Sèverine Audoubert occupe des fonctions en lien avec le design du profil de l’Avocat d’aujourd’hui et de demain, dans plusieurs Commissions et Institutions de notre profession.

Elue membre du Conseil National des Barreaux (CNB) pour la mandature 2021-23, avocat dispensant de nombreuses formations, Sèverine Audoubert est Présidente de la Commission Ouverte « Nouveaux Métiers du Droit » au Barreau de Paris où elle s’attache à faire connaître les nouveaux périmètres d’exercice pour nos confrères, véritables niches, afin que l’avocat français, conquérant et bien formé, investisse avec succès ces nouveaux métiers, que ce soit le médiateur, le mandataire d’auteur et d’artiste, le fiduciaire, le mandataire en transaction immobilière ou sportif, l’avocat enquêteur interne, l’avocat lobbyiste, l’avocat entrepreneur de l’article 111 du Décret 29 juin 2016 notamment et tout autre défini offerts à lui et encadré.

Sèverine Audoubert met en place des modules de formation Nouveaux Métiers, Nouvelles Modalités d’exercice, dans les Ecoles d’Avocat, afin d’accompagner ces changements de paradigme et de pratiques.

Pendant 4 ans Sèverine Audoubert a été Co-Présidente de la Section Internationale de l’AAMTI (Association des Avocats Mandataires en Transactions Immobilières), association qui promeut et forme à ce nouveau métier. Elle y a développé des contenus, des outils, travaillé sur les textes de notre RIN et mis en place des partenariats avec les acteurs de cet écosystème. Ainsi que des relations avec les barreaux étrangers, les organes consulaires et les institutions de notre profession, en France et à l’international.

Sèverine Audoubert exerce au quotidien l’activité d’avocat mandataire en transactions immobilières avec une expertise particulière à l’international en toute cohérence avec son exercice d’avocate en mobilité internationale, après avoir été Directeur des Ressources Humaines puis Responsable Juridique en sociétés anglo-américaines.

Avocat entrepreneur de la nouvelle génération, à 360 degrés, elle est actuellement Responsable Partenariats de la section ACE Jeunes Avocats de Paris et mentor d’avocats en herbe créateurs de Cabinets Innovants dans le cadre du programme national « Crée ton Cab ».

Fondatrice de myentrepreneurbox.com, plateforme innovante qui aide les confrères à se développer en toute simplicité et modernité dans les nouveaux métiers-où ils y ont une vraie légitimité juridique et économique - elle est également Vice Présidente élue de la Commission Communication du CNB et membre de la Commission Prospective et Innovation.


Badou SAMBAGUE TRAORE
Avocat


Biographie
C’est fort d’un parcours d’une dizaine d’années en National, au Red Star, à Pacy sur Eure ou à Evreux, et après avoir mené de front sa carrière de footballeur et ses études, que l’ancien international espoir malien qualifié pour les Jeux Olympiques d’Athènes en 2004 s’est dirigé, à partir de 2012, un an après avoir rangé les crampons et diplôme d’avocat (CAPA) en poche, vers le droit du football avec pour objectif d’apporter aux joueurs sa double expertise, sportive et juridique. 
 
Crédibilisée par la bonne gestion des premiers jeunes joueurs ébroiciens et franciliens qu’il a pu conseiller en tant qu’avocat mandataire sportif, de Samuel Grandsir à Ousmane Dembélé, son approche globale du métier lui permet aujourd’hui de collaborer avec une trentaine de sportifs.
 
Diplômé en droit du sport et en économie, avocat mandataire sportif inscrit au barreau de Paris, enseignant en droit du sport à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne, ainsi qu’à l’Université de Lille, Badou Sambagué est membre de l’ADAMS (Association des Avocats Mandataires Sportifs) et intervient également en qualité de conseil de plusieurs clubs amateurs franciliens dans la gestion de tous leurs dossiers devant les instances fédérales, ainsi que des  clubs africains et académies africaines en matière d’indemnité de formation et mécanisme de solidarité dans le cadre des transferts de joueurs. 
 
Sportif, juriste, homme de réseau et de confiance, il poursuit sa quête avec une maxime :
 
Mettre le sportif au centre du Jeu, grâce à une maîtrise totale de son environnement. Sur et en dehors du terrain, le sportif doit voir avant de recevoir.